Blog d'une fille à Kyoto

C’est parti pour ma recherche d’emploi à Kyoto!

C’est parti pour ma recherche d’emploi à Kyoto!

Malheureusement, je ne suis pas riche et même si mon amie Junko m’a considérable aidée financièrement, mon portefeuille est au plus mal depuis quelques jours. Les maigres économies que j’avais emporté avec moi ont fondu comme neige au soleil. Je peux encore payer mon loyer pendant deux ou trois mois mais après ? Comment je vais faire ? Je n’ai pas du tout envie de faire mes valises et rentrer en France, il va donc falloir que je trouve un emploi au plus vite. Le problème c’est que je ne parle pas un mot de japonais. Junko m’a appris quelques termes, certes, mais pas suffisamment pour que je puisse tenir une conversation avec quelqu’un en japonais. Et justement, en parlant de Junko, c’est elle qui a eu une brillante idée pour que je trouve du travail rapidement et facilement.

Me voici donc depuis peu prof particulier de français auprès d’étudiants souhaitant enrichir leur culture linguistique. En seulement quelques jours, j’ai pu trouver trois étudiants à qui donner des cours. En fait, je me suis créé un profil sur plusieurs sites permettant de mettre en relation des professeurs et des étudiants (comme Hello-Sensei ou Find Student) et j’ai eu des réponses très vite. Voilà donc que depuis quelques jours je donne des cours de français dans mon petit appartement et pour tout vous avouer, j’aime beaucoup cela. Bien évidemment, je ne pourrais pas devenir professeur titulaire dans un établissement scolaire au Japon car je ne suis pas diplômée pour cela mais prof particulier est un métier assez passionnant.

Toutefois, je ne gagne pas ma vie avec ces cours, c’est pour cela que j’ai accepté un emploi de Chat Host dans un café. Cela me permet de gagner un complément de revenus tout en faisant de belles rencontres. Le principe de cet emploi est de tenir la conversation à des japonais, en français ou en anglais. Et contrairement aux apparences, ce genre de métier est très apprécié au Japon. Sinon, il y a d’autres métiers accessibles aux français qui ne parlent pas japonais (même s’il est quand même recommandé de connaitre quelques phrases) comme serveur, commis de cuisine ou faire la plonge dans un restaurant.

Article posté par Carole

J'ai décidé de partir vivre au Japon, dans la ville de Kyoto. Cette ancienne capitale impériale m'a tant fait rêver lorsque j'étais plus jeune. Vous vous fait partager ma vie au quotidien et mes astuces pour s'installer au Japon.