Blog d'une fille à Kyoto

Comment ouvrir un compte bancaire au Japon ?

Comment ouvrir un compte bancaire au Japon ?

Jusqu’à maintenant, j’ai pu profiter de mon installation à Kyoto pour déguster de délicieux repas, visiter des endroits magnifiques et simplement profiter de ma nouvelle vie. Même si je savais que je n’allais pas y échapper longtemps, je n’ai pas vraiment envie de lancer dans les démarches administratives liées à mon arrivée à Kyoto. Mais je n’ai pas le choix. Mon propriétaire a accepté que je lui paye son loyer en argent liquide et mes deux emplois me payent également en espèces. Mais voilà, il faut que je me fasse ouvrir un compte bancaire.

En effet, j’ai envie d’obtenir un numéro de téléphone japonais mais je sais très bien que je ne pourrais pas souscrire de forfait sans avoir un compte en banque. Par conséquent, avant de me faire refouler, je vais prendre les devants. Je vais ouvrir un compte bancaire ! Bien sûr, j’ai fait quelques recherches sur internet avant et je me suis rendue compte qu’ouvrir un compte bancaire au Japon n’est pas si difficile, enfin, c’est un grand mot.

Alors moi, j’ai choisi la Banque Postale. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’au Japon, les banques se classent en trois catégories : les banques japonaises (qui sont très strictes et acceptent peu les étrangers), les banques qui se trouvent au Japon mais qui ne sont pas japonaises (plus accessibles pour les étrangers mais un peu chères au niveau de la gestion des comptes) et la Banque Postale (accepte tous les étrangers et les procédures sont assez simples). La Banque Postale japonaise est très appréciée des étudiants étrangers car elle est gratuite et sans engagement. Le seul inconvénient de cette banque est que les retraits d’argent sont assez limités car il faut uniquement se rendre dans un bureau de Poste.

Pour ouvrir un compte bancaire, on m’a simplement demandé ma carte de résident, la somme de 1000 yens ainsi qu’un numéro de téléphone. Là, ça a quelque peu coincé. Je ne comprenais pas du tout ce que mon interlocutrice disait car elle parlait en japonais. Moi, j’essayais de mélanger le français et l’anglais tant bien que mal mais impossible de se comprendre, ni l’une ni l’autre. Par chance, un homme qui se trouvait derrière moi dans la file d’attente parlait anglais et un peu français. Il a pu m’expliquer un peu mieux les démarches que j’avais à faire. L’homme a donc expliqué à la conseillère que je n’avais pas encore de numéro de téléphone japonais et j’ai pu donner celui de Junko.

Au final, mon compte en banque est ouvert, j’ai une carte de retrait et en prime, j’ai eu au numéro de téléphone d’Andrew, le bel américain qui m’a porté secours à la Banque Postale. Peut-être est-ce le début d’une belle histoire ?

Article posté par Carole

J'ai décidé de partir vivre au Japon, dans la ville de Kyoto. Cette ancienne capitale impériale m'a tant fait rêver lorsque j'étais plus jeune. Vous vous fait partager ma vie au quotidien et mes astuces pour s'installer au Japon.